Apprenez toutes les techniques et maitrisez tous les styles en suivant une formation coiffure


cheveux / vendredi, octobre 9th, 2020

Aller chez le coiffeur signifie largement plus que s’occuper de sa chevelure, c’est aussi et surtout pour soigner son image. Le coiffeur se doit donc d’assurer les soins hygiéniques des cheveux comme le shampoing et le traitement du cuir chevelu mais aussi des soins esthétiques. Il doit avoir de l’imagination mais aussi savoir bien s’occuper de sa clientèle et de son entreprise. Pour devenir coiffeur il y a multiples formations, du CAP au bac +2.

Le CAP coiffure ou Certificat d’Aptitude Professionnelle

Passer le CAP métiers de la coiffure est obligatoire pour exercer en salon de coiffure. Sont abordées durant la formation, les matières générales indispensables pour l’obtention du diplôme, comme l’histoire géographie, ou l’éducation physique et sportive; et naturellement les matières professionnelles liées à la coiffure telles que les techniques professionnelles (permanentes, brushing, colorations etc), la technologie des produits, la biologie, les Arts appliqués et même les techniques commerciales comme la gestion des stocks.

Les stages en entreprises sont obligatoires en complément de la formation théorique.

Reconnu par le Ministère de l’éducation nationale, il est possible de préparer son CAP en coiffure :

  • dans une école de coiffure ou un lycée professionnel
  • par correspondance dans le cadre d’une formation coiffure à distance
  • dans un centre de Formation d’apprentis, ou CFA via une formation en alternance (contrat de professionnalisation ou contrat d’apprentissage)

Après la classe de 3ème, la formation dure 2 ans mais elle peut se faire en un an si vous avez un autre CAP ou un BEP.

Il est aussi possible de suivre une formation CAP si vous êtes en reconversion professionnelle ou dans le cadre d’une validation des acquis de votre expérience (VAE) en passant l’examen en candidat libre.

Que faire après le CAP ?

Vous pouvez intégrer directement le milieu professionnel après une formation coiffure comme chez Pop Hair Formation et travailler dans un salon, devenir coiffeur à domicile ou exercer dans les milieux artistiques.

Vous pouvez également poursuivre vos études en BP coiffure (brevet professionnel coiffure) surtout si vous prévoyez d’ouvrir votre propre salon, obtenir des mentions complémentaires  (MC) ou encore acquérir de nouvelles compétences, comme la formation prothésiste ongulaire.

LA MENTION COMPLÉMENTAIRE (MC)

La MC permet une spécialisation supplémentaire en un an après le CAP. Il y a la MC Styliste-visagiste par exemple qui permet d’apprendre à adapter la coiffure à la morphologie du visage.

Elle se fait dans les CFA ou en lycée professionnel. Si vous êtes déjà actif dans la vie professionnelle, la MC s’inscrit dans la formation continue.

LE BREVET PROFESSIONNEL COIFFURE (BP)

En formation coiffure continue ou en apprentissage de deux ans après le CAP, le BP coiffure est obligatoire pour ouvrir un salon de coiffure. Le niveau bac est le niveau requis.

Le BREVET DE MAITRISE COIFFURE(BM)

De niveau Bac+2, le brevet de maîtrise coiffure permet d’obtenir le titre de Maître Artisan et d’enseigner aux apprentis. Le BM est délivré par les chambres de métiers et de l’artisanat. Pour y accéder, il faut être titulaire du BP ou justifier de 5 ans d’activité professionnelle.

LE CQP RESPONSABLE DE SALON DE COIFFURE

Formation de 10 mois s’adressant aux titulaires du BP ou titulaires du CAP de coiffure avec au moins 3 années d’expérience professionnelle, elle couvre six domaines y compris la gestion d’une équipe et la gestion commerciale.

Le BREVET TECHNICIEN SUPERIEUR COIFFURE  (BTS)

Après un bac orienté scientifique et technique ou après le BP, le BTS est un diplôme d’Etat de niveau Bac+2 délivré par le Ministère de l’Education Nationale. Il peut se préparer dans un Lycée, un CFA ou dans une école privée.

Les titulaires de BTS coiffure peuvent ouvrir ou gérer des salons de coiffure, des entreprises de fabrication ou de distribution de produits capillaires.

Le coiffeur peut toujours développer ses compétences. Il peut par exemple suivre d’autres formations et évoluer dans le domaine de l’esthétique-cosmétique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *